Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Collection de minéraux
Université Pierre et Marie Curie

Les cyclosilicates

Dans la famille des cyclosilicates, les groupes silicates s'organisent en anneaux. Leur nom vient donc du mot grec « cyclo », qui signifie cercle.

L’espèce la plus prestigieuse des cyclosilicates est le béryl, dont les variétés colorées sont utilisées en joaillerie.

Le béryl coloré en vert par du chrome, devient alors émeraude. Coloré en bleu par du fer peu oxydé, il devient en revanche aigue-marine.

Un fer plus oxydé lui donne aussi la couleur jaune de l’héliodore.

Enfin, le manganèse rend le béryl morganite, c'est-à-dire rose.

Vous pouvez aussi admirer dans cette vitrine un bel ensemble de tourmalines. Sous le nom de tourmaline sont regroupés un peu plus de dix minéraux, dont trois possèdent une grande variété de couleurs. Ces minéraux sont appelés « minéraux  arc-en-ciel » car ils peuvent en revêtir toutes les couleurs.

Plusieurs couleurs sur un seul cristal s’y retrouvent aussi ce qui est rare dans le monde minéral.

Selon leur couleur les  tourmalines, prennent des noms différents comme  « rubellite » pour le rouge; « indicolite » pour le bleu, « verdelite » pour le vert ou « sibérite » pour le pourpre.

Remarquez aussi sur le plateau du haut une tourmaline de Salinas, en Californie.

Cette pierre surnommée « la cathédrale », est remarquable par ses cristaux multicolores et parallèles. Elle a été acquise en deux fois, ou plutôt en deux morceaux. Le musée a d’abord acheté une pièce de tourmaline. Mais peu de temps après, un marchand a proposé à la collection un autre spécimen semblable. Il est vite apparu que les deux pièces s'emboîtaient parfaitement. Le second spécimen a donc été acquis à son tour, et la pierre a ainsi retrouvé sa forme originelle.

02/07/15

Traductions :